mardi 3 mai 2016

Red Queen, tome 1

Couverture de Red Queen, Tome 1Couverture : Red Queen, Tome 1


Résumé:

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.


L'avis d'Audrey:

J'avais refusé de me lancer dés sa sortie dans cette éniemme saga young adult. En lisant la quatrième de couverture j'y voyais une nouvelle dystopie où l'héroïne se retrouve promise à un prince et doit "sauver le monde" de ses talents hors du commun. Je m'étais dit voilà une reprise des livres du genre ayant déjà fait succès. On prend un peu de chaque et on nous offre un récit  entre "Hunger Games" et "La sélection".

Bon j'avoue que je fais ma sévère, il ne faut pas  se fier aveuglément aux couvertures et plutôt "laisser sa chance au produit" ! Finalement, grace à "Livre de poche jeunesse" et à la sortie du fameux titre dans un petit format, je me suis lancée dans l'aventure. Et je ne le regrette en rien, j'ai passé un très bon moment de lecture, véritablement captivée par ce premier volet. Certes on retrouve les bonnes vieilles recettes qui ont tendance à nous plaire dans ce genre de romans comme: le mariage arrangé, la jeune fille opprimée devenu symbole d'un renouveau, l'héroïne aux dons extraordinaires, la romance impossible entre personnes de deux mondes opposés qui ne se comprennent pas... Soit ! Du déjà lu ici et là, mais un savant mélange, avec certaines nouveautés comme cette séparation sociale entre les Argents, ceux dont le sang est de la couleur du métal et qui affichent des dons surhumains (tels de supers héros) et les Rouges, les humains au sang et aux capacités complètement communs. 

Ce fut assez bien écrit, plein d'actions et de quelques rebondissements. La romance est réellement secondaire, très effacée et pudique, assez jolie, fine, sans effusion de passion à tort et à travers. Le récit, comme dans Hunger Games, tourne essentiellement autour de l'intrigue de pouvoir, de l'oppression d'un peuple qui commence à se révolter contre un royaume tyrannique. Au coeur de cette intrigue nous suivons Mare, cette jeune voleuse de 17 ans, qui de son poste de servante rouge à la cour, devient par un concours de circonstances la promise du prince Maven. Alors qu'elle doit jouer ce nouveau rôle, mentir à tous, se fondre dans un univers qu'elle exècre, petit à petit, Mare se tourne vers la rebellion. Ainsi, au milieu du roman, lors de l'ascension de cette jeune fille opprimée, l'auteur nous fait basculer dans les intrigues de pouvoirs au coeur d'une cour de puissants. 
Trés vite j'ai compris où l'auteur nous amenait. Le récit est assez prévisible. L'intrigue est simple. Pourtant le tout est étoffé et ne m'a pas paru si léger. Beaucoup d'actions, de descriptions sur les manifestations de ces fameux dons extraordinaires. Une romance impossible, des doutes et des remords, des morts et de l'injustice... L'auteur n'épargne personne, et nous laisse sur un final assez époustoufflant. En bref j'ai été complètement captivée, j'ai lu le roman d'une traite et me suis véritablement attachée à Mare et surtout à Cal. 
Oui, Cal ce héros dans toute sa splendeur, ce prince parfait, à la fois puissant, juste, attentionné, irréprochable et tellement humain.  Il doute, rien n'est simple ni tranché avec Cal, il ne bascule pas d'un sentiment à l'autre, cherche un compromis, toujours tiraillé par ce qui est juste, son devoir, son monde et ce qu'il ressent. Un héros véritablement attachant qui aurait gagné à être plus présent encore dans ce tome... Mais c'est certainement pour mieux nous en offrir par la suite... En tout cas je l'espère.

Voilà un récit qui nous plonge dans un univers complètement dystopique, dans une intrigue bien menée et bien écrite avec des personnages attachants que l'auteur n'épargne pas une seconde. J'ai retenu mon souffle, j'ai eu peur, j'ai frémis, j'ai eu mal... bref, l'auteur a réussi (malgré les petits bémols cités plus haut) à me plonger dans son histoire, à m'embarquer dans l'aventure. Son univers est bien présenté, la description de ce monde scindé en deux est minutieuse, facile à imaginer. Du petit village au palais du soleil, tout est particuièrement décris. On est pleinement plongé dans ce monde impitoyable qui fait froid dans le dos.

Une véritable belle découverte dont je suis très curieuse de lire la suite...

Merci à Livre de poche jeunesse de m'offrir l'opportunité de découvrir des titres aussi plaisants !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire