jeudi 8 janvier 2015

Histoire de vampire tome 13 : Sauvagement fou de vous

Photo : <3 Rose <3 
* Titre : Histoires de Vampires, Tome13 : Sauvagement fou de vous
* Auteure : Kerrelyn Sparks
* Éditeur : ADA
* Genre : Fantaisie urbaine
* Classé : Humour/Action/Romance
* Format : Grand (384 pages)
* Prix : 19.95 $

* Mon avis perso :
Mais quel tome! J’ai adoré. J’ai vraiment un faible pour cette série et ce tome me confère dans ce sentiment.

Dans cet opus, nous apprenons deux versions d’une ancienne légende sur les Gardiennes. Celles qui auraient été les protectrices du ciel, de la mer et de la terre. En ce qui concerne la terre, nous apprenons que la protectrice de la terre aurait créé les berserker avant de lancer une malédiction sur certains avant de rendre son dernier souffle. De cette légende se construit toute l’intrigue et le mystère qui découleront dans la vie de Howard Barr et d’Elsa Bjornberg.

Un tome captivant et prenant, qui nous fait passer de la colère à la passion, de l'amitié à la fraternité, sans oublier de la joie à la peine. J’ai été ravie de revoir plusieurs héros et héroïnes des tomes précédant. Certaines enceintes, d’autres avec leurs enfants. Le tout, entre-autre, dans l’école pour les enfants spéciaux, hybride et garou.

Cette histoire nous amène son lot de découverte, mais aussi nous révèle de nouveaux personnages qui font leur entrée. Une série qui se bonifie avec l'arrivée de chaque nouveau membre que forme cette belle et grande famille peu atypique.

Je vous laisse avec le résumé de la 4e de couverture pour finir de vous convaincre de vous lancer dans cette belle série. Bonne lecture xox

* Résumé de la 4e :

HOWARD LE BEAU…
HOWARD LESEXY…
HOWARD L’EXCITANT…

Ce n’est pas courant pour Elsa Bjornberg de se sentir féminine, et ce n’est certainement pas le cas lorsqu’elle anime une émission de télévision portant sur la rénovation domiciliaire où elle peut démolir une cuisine sans effort. Par contre, elle se sent très certainement comme une femme dès le moment où elle rencontre Howard Barr, cet homme à la charpente digne d’un ours. Cette façon qu’il a de la regarder, comme si elle était un pot de miel qu’il aimerait lécher...

Howard n’est pas comme la plupart des hommes. D’abord, il est capable de changer de forme. Pour le reste, il a toujours pensé que ce béguin qu’il avait envers cette célébrité ne serait jamais rien de plus qu’une intense mobilisation de ses glandes salivaires quand il verrait Elsa à la télévision. Mais lorsque son employeur vampire décide de s’en mêler, la vedette se retrouve soudainement à sa portée — et à un cheveu de perdre la vie, car une ancienne malédiction leur interdit ce nouvel amour, et Howard se retrouve soudainement déchiré entre son désir envers elle et son désir de la maintenir en vie.

* Ma note : 10/10

Résumé :
Le beau Howard...
Howard le bien foutu...
Chaud Howard...

Ce n'est pas tous les jours qu'Elsa Bjornberg se sent délicate, pas quand elle présente un show sur les rénovations de maisons où elle peut sans effort démolir une cuisine. Mais à partir du moment où elle rencontre Howard Barr, cet ours d'homme la fait se sentir comme une femme. Et cette manière qu'il a de la regarder, comme si elle était un pot de miel qu'il aimerait lécher...

Howard n'est pas comme la plupart des hommes. D'une part, il est un métamorphe. Et il a toujours pensé que son béguin pour une célébrité ne mènerait à rien d'autre qu'à baver sur Elsa à la télé. Quand son employeur vampire qui adore s'en mêler est impliquée, la star est soudainement à portée de sa poigne.

Car une ancienne malédiction interdit leur amour trouvé, et Howard est soudainement déchiré entre son désir pour elle et son désir de la garder en vie.



L'Avis d'Alily :

Nous revoilà avec la bande des vampires que j'ai bien aimée, les Dragasti. Au fil des tomes, on les rencontre tous intimement de sorte qu'on s'attache plus à chacun d'eux au fur et à mesure. Comme dirait une copine, relire un de ces tomes, c'est comme rentrer à la maison. J'aime me retrouver avec eux et suivre l'évolution de chacun d'eux.

Bien que de nouveaux personnages se font découvrir, nous  lisons  alors l'histoire de l'ours, Howard Barr. Celui qui travaille dans l'agence de sécurité des Dragasti. Nous avions eu la chance de l'apercevoir assez souvent et c'est maintenant à son tour de trouver son petit bonheur en son âme sœur. D'ailleurs, son histoire de béguin est assez drôle. Il fait une fixation sur une femme qui passe à la télévision dans une émission de rénovation, Elsa. Celle-ci n'hésite pas à démolir des pièces pour rendre le tout plus esthétique. Bref...

Shanna a eu la merveilleuse idée de l'engager pour l'une de ses maisons afin qu'elle se rapproche d'Howard et qu'ils apprennent à se connaître. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Elsa a aussi un secret et son lot de problèmes qui lui met des bâtons dans les roues dans sa possible relation avec Howard.

Bien que j'ai aimé replonger dans cet univers, j'ai trouvé que le jeu de l'auteur s'essoufflait. J'ai l'impression qu'elle ne sait plus quoi écrire pour nous tenir en haleine tout en mettant une touche de nouveauté à chaque fois. Sa touche de nouveauté cette fois ??? Je l'ai trouvée un peu ''too much''. Pour ma part, elle aurait pu simplement rester dans le contexte des vampires et des changes-formes et le tout m'aurait plus. Mais là, elle cherche trop à en faire d'après moi. J'aime autant sa plume par contre, avec une petite touche humoristique.

Outre l'histoire d'amour naissante, il y a une histoire en parallèle en ce qui concerne Howard et son passé, mais je trouve que l'auteur ne l'a pas assez explorée. Nous jetant sans mal dans le contexte mais en ébauchant simplement le problème, de sorte que je n'ai pas embarqué à 100% dans cette intrigue.

Une série qui était bonne et que j'appréciais lire, mais qui, je crois, commence à s'essouffler.  En date d'aujourd'hui, sur son site internet, il y a 16 tomes pour cette série. Par chance, le tome 14 revient vers les vampires et sera sur la vie de Dougal Kincaid. 
À suivre...




1 commentaire:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer